VERIMATRIX : Nouvelle opération à l'achat




https://www.tradingsat.com/verimatrix-FR0010291245/conseils/verimatrix-nouvelle-operation-a-l-achat-914979.html



Lire l’article

CAC 40 : Un calendrier macroéconomique très riche et dense ce jeudi


(BFM Bourse) – Ce jeudi est férié (Ascension), mais pas chômé à la Bourse de Paris, qui ouvre dans des conditions habituelles de cotation et d’horaire. Une activité timide est toutefois largement attendue, en l’absence de nombreux opérateurs de marché. Hier, le CAC 40, parvenait, en partie grâce à Renault, à se hisser dans le vert en clôture (+0,87% à 4 496 points). Toutefois, la question de l’atteinte imminente d’un plafond dans le rally post-krach se pose. Les catalyseurs haussiers du début de la semaine ne constituent pas des solutions miracles:

La conception du vaccin n’est pas un chemin droit, sans embûche, et les probabilités de le voir arriver avant la fin de l’année restent faibles. Déjà, des spécialistes en nuancent les résultats. Par ailleurs, le pas d’Angela Merkel en direction de son homologue français Emmanuel Macron, sur le soutien de création d’un Fonds de relance ambitieux, qui ouvre la voie à une mutualisation des dettes sur le Continent, n’est qu’une première pierre posée sur un long chemin. Bref ces deux chemins de grande randonnée, de difficulté majeure, ne seront pas un parcours de santé.

Sur la question de la pandémie, qui est loin d’être derrière nous, l’OMS alerte sur un nombre record de nouveaux cas en 24h à l’échelle mondiale. Par ailleurs, l’attitude irresponsable de Trump, qui se targue de prendre un traitement d’hydroxycoloquine en prévention, et celle non moins irresponsable…



Lire l’article

Liquidation SRD : Fin de négociation des ordres SRD le mardi 26 mai




https://www.tradingsat.com/actualites/marches-financiers/liquidation-srd-fin-de-negociation-des-ordres-srd-le-mardi-26-mai-914969.html



Lire l’article

Enjeux du marché du plastique : 4 raisons de vous y intéresser aujourd’hui 1/2


La crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus remet en question les avancées de réduction des déchets plastiques et d’économie circulaire initiées au niveau international. Dans ses deux prochains articles, EnBourse revient sur 4 aspects majeurs de l’économie du plastique : la pétrochimie, le lobby des industriels du plastique, les enjeux du recyclage, et la nécessité de développer des matériaux innovants biodégradables et circulaires…

Raison 1 : parce qu’il est encore question de pétrole !

Dans la grande majorité des cas, le plastique est fabriqué à partir d’énergies fossiles. Alors que le transport ne représente que 55 % de la consommation mondiale de pétrole, les 45 % restants alimentent le chauffage domestique et les activités de pétrochimie.

Les matières plastiques résultent de la transformation du pétrole léger (le naphta) en différents produits synthétiques.
Qui n’a pas entendu parler de propylène, polyéthylène, polypropylène, polyamide ou encore élastomères ?
Ces fibres synthétiques ont la particularité d’être perméables, très fines et beaucoup plus résistantes que la fibre naturelle (laine, coton…).
Nous les retrouvons dans différents produits de consommation courante : de l’habillement, en passant par les accessoires ou encore les emballages.

Masques chirurgicaux ou FFP2, surblouses, gants, chaussons, charlottes, visières, matériel de test… Tous ces équipements médicaux, qui ont…



Lire l’article

Altice b : Le groupe Altice confirme ses prévisions pour 2020



(BFM Bourse) – Le chiffre d’affaires du groupe de médias et de télécoms a progressé de plus de 3% au premier trimestre, grâce à une poursuite des gains de nouveaux clients chez Altice France ainsi qu’au Portugal.

Le groupe de télécoms et médias Altice Europe (propriétaire du site BFM Bourse et maison-mère de l’opérateur SFR) a enregistré une progression robuste de son chiffre d’affaires au cours des trois premiers mois de 2020, tiré par son activité en France, et confirmé ses prévisions financières pour l’exercice dans l’hypothèse d’une levée des mesures de confinement au cours du deuxième trimestre. Au premier trimestre, l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 3,631 milliards d’euros, contre 3,506 milliards d’euros il y a un an. Soit une croissance de 3,6% sur un an en données publiées (+3,1% mesuré à taux de changes constants).

L’activité en France, son principal marché, a progressé de 3,6%, avec un gain net de plus de 8.000 abonnés (dont 64.000 dans la fibre, en comptant les nouveaux clients et les abonnés anciens mais qui n’avaient pas la fibre) sur le marché résidentiel plus de 79.000 nouveaux abonnés mobile. La progression a été de 2,6% au Portugal, et de 3,1% à l’international avec des performances contrastées selon les marchés.

Altice Europe a vu son excédent brut d’exploitation (Ebitda) ajusté progresser moins…



Lire l’article

Cac 40 : Porté par Renault et Wall Street, le CAC 40 repart de l’avant



(BFM Bourse) – Au terme d’une séance peu animée, le CAC 40 reprend de la hauteur (+0,87%) et échoue à quelques points du seuil des 4.500 points en clôture, encouragé en fin d’après-midi par le net rebond des indices new-yorkais à l’ouverture, sur fond de solides résultats trimestriels.

Sans tendance lors de la majeure partie de la séance, le marché parisien a -une fois n’est pas coutume- trouvé un nouveau souffle après l’ouverture dans le vert de Wall Street. Le baromètre de la Bourse de Paris termine ainsi la séance en hausse de 0,87% à 4.496,98 points, effaçant ainsi le recul subi la veille (-0,89%) dans le sillage d’un rebond d’envergure (+5,16%) lundi.

Alors que les investisseurs tentent toujours de soupeser les risques pesant sur les principales économies mondiales sur fond de déconfinement progressif, entrecoupé d’espoirs sur le plan sanitaire et de recrudescence des tensions entre Pékin et Washington, la Bourse de New York a donc ouvert en nette hausse mardi. « Nous sommes dans une de ces situations où, s’il n’y a pas de mauvaise nouvelle supplémentaire, la voie la plus simple est de faire monter les actions », a déclaré James Athey chez Aberdeen Standard Investments. Les principaux indices, qui s’adjugeaient déjà entre 1,3% (Nasdaq) et 1,5% (S&P) dans les premiers échanges, accroissent d’ailleurs leurs gains dans la matinée. À 17h50, le Nasdaq prend…



Lire l’article

Air france -klm : En pleine crise, Air France se sépare plus vite que prévu de ses 9 Airbus A380


Air France n'attendra pas 2020 pour cesser l'exploitation de l'A380

(BFM Bourse) – Initialement prévu pour la fin de l’année 2022, le retrait du très gros porteur de la flotte d’Air France est avancé dès à présent avec pour conséquence une dépréciation d’environ 500 millions d’euros dans les comptes du deuxième trimestre.

Face à la crise de la Covid-19 et compte tenu de son impact sur l’activité du transporteur aérien, le groupe Air France-KLM a fait part mercredi de sa décision d’arrêter définitivement l’exploitation des Airbus A380 chez Air France, où l’appareil était entré en service en novembre 2009 seulement.

Annoncé l’an dernier, l’arrêt de l’exploitation de l’appareil était jusqu’alors prévu de façon graduelle d’ici à la fin 2022. Cette décision « s’inscrit dans le cadre de la stratégie de simplification de la flotte du groupe Air France-KLM qui vise à la rendre plus compétitive, en poursuivant sa transformation avec des avions plus modernes, plus performants et dont l’empreinte environnementale est considérablement réduite », indique le groupe dans un communiqué.

La flotte actuelle compte neuf de ces appareils, cinq étant la propriété d’Air France (ou en crédit-bail), les quatre autres en location d’exploitation. L’impact global de la dépréciation de la flotte d’A380 est estimé à 500 millions d’euros et sera…



Lire l’article

Danone : Pourquoi Danone veut devenir la deuxième entreprise à mission du CAC 40



(BFM Bourse) – Après Carrefour en juin dernier, Danone devrait devenir la deuxième « entreprise à mission » comme défini par la loi Pacte, au sein de l’indice phare. Son patron, Emmanuel Faber, y voit une « clé de voûte » dans un environnement futur incertain.

Le géant agroalimentaire français va proposer à ses actionnaires de devenir une « entreprise à mission » pour renforcer ses engagements sociaux, environnementaux et créer de la « valeur durable » dans un monde ébranlé par la pandémie de Covid-19. Annoncée mercredi par le groupe, cette proposition sera soumise à l’Assemblée générale des actionnaires qui doit se tenir le 26 juin, à huis clos.

La notion de « société à mission », introduite par la loi Pacte sur la croissance promulguée il y a un an, permet à une entreprise commerciale d’intégrer dans ses statuts des objectifs sociaux et environnementaux auxquels elle consacrera des moyens et un suivi. Le décret d’application a été publié en janvier dernier.

Danone entend « devenir la première société cotée à inscrire dans ses statuts son modèle de création et de partage de valeur durable avec l’ensemble de ses parties prenantes », a précisé le groupe dans un communiqué. Une décision « d’importance pour ne pas dire historique », a estimé auprès de l’AFP le PDG du groupe, Emmanuel Faber, qui y voit une « clé de voûte » pour Danone alors que l’épidémie promet…



Lire l’article

USD/JPY : La paire consolide horizontalement


Points clés de l’article :

  • Dans l’attente d’une réunion d’urgence de la banque du Japon
  • Le dollar contre yen a besoin d’un catalyseur

Dans l’attente d’une réunion d’urgence de la banque du Japon

Le dollar yen a grimpé à un plus haut de 1 mois après que la banque du japon mardi ait annoncé une réunion d’urgence pour le vendredi 22 mai. Le yen a baissé sur des anticipations de nouvelles mesures d’expansion monétaire. Ce support supplémentaire à l’économie vise à proposer des fonds à des institutions financières. Le dollar yen est aussi monté sur les chiffres des capacités d’utilisation qui ont baissé de 3,4% à un plus bas de 7 ans à 92,2%.

Les commentaires de la Fed à travers le témoignage de J.Powell qui a laissé entendre qu’il allait étendre les mesures monétaires accommodantes étaient plutôt baissier pour le dollar. Il a précisé que la Fed mais aussi la congrès devraient faire plus pour relancer l’économie. Le président de de la Fed de Boston a appuyé ces propos insistant sur la nécessité d’actions sur le plan fiscal et monétaire. De plus, le président de la Fed de Minneapolis a dit qu’il faudrait probablement un an ou deux avant de voir le retour d’une croissance forte.

Les indicateurs économiques n’étaient pas favorables au billet vert aves les mises en chantier qui ont chuté de 30,2% à un plus bas de 5 ans avec un chiffre sorti à 891 000 contre des anticipations à 900 000. Les…



Lire l’article

Nasdaq Composite : Moment technique charnière


(BFM Bourse) – Grâce à un effet de résilience remarquable, l’indice Nasdaq Composite des valeurs technologiques de la cote américaine est désormais à proximité immédiate de la borne basse du gap de rupture du 24 février, niveau technique d’importance majeure (voir plus bas). Après un début de semaine sur les chapeaux de roue, avec l’euphorie provoquée par la publication d’avancées majeures dans la mise au point par Moderna d’un vaccin contre le Covid-19, des accès de nervosité sont loin d’être à exclure d’ici la fin de la semaine.

D’une part parce qu’une revue médicale nuance déjà ces résultats prometteurs. Et d’autre part parce que, tout simplement, la pandémie est encore là, et ses conséquences encore soumises à de nombreuses inconnues (rebond, nécessité ou de nouveaux confinement sur certains territoires, envolée des cas en Russie et au Brésil). N’oublions pas, notamment, les mises en garde répétées du Dr Fauci, en début de semaine dernière, en audition devant les Sénateurs, contre les risques d’une sortie trop rapide et mal organisée de confinement…

L’attitude irresponsable de Trump, qui se targue de prendre un traitement d’hydroxycoloquine en prévention, et celle non moins irresponsable de J. Bolsonaro, qui laisse s’enfoncer son pays, le Brésil, dans une crise sanitaire profonde, font peur. Deux ministres brésiliens de la Santé ont successivement claqué la porte en quelques jours, face à un…



Lire l’article