GM renonce finalement à entrer au capital de Nikola… qui s’effondre à Wall Street



(BFM Bourse) – Contrairement à ce qui était initialement prévu, General Motors ne prendra finalement pas de participation au capital du fabricant de camions électriques Nikola. Ce dernier, qui a dû faire face à la démission de son patron à la suite d’accusations d’agressions sexuelles, dévisse à la Bourse de New-York.

C’est la douche froide pour Nikola. Trois mois après avoir conclu un partenariat stratégique avec General Motors (annonce qui avait alors fait bondir le titre du constructeur de camions électriques), Nikola indique dans un communiqué publié ce jour que les termes de l’accord ont changé.

De ce fait, alors qu’il était prévu que GM acquiert 11% du capital de Nikola dans le cadre de l’accord (le premier constructeur automobile américain devait, en échange, faire homologuer et assembler le SUV « Badger » de Nikola, à la fois en version à batteries et à pile à combustible), General Motors ne prendra finalement pas de participation au capital du spécialiste des camions à hydrogène.

Un protocole d’accord non-contraignant vient d’être signé en ce sens, même si celui-ci « est encore sujet à discussions » précise Nikola. La société a par ailleurs indiqué qu’elle abandonnait l’idée de fabriquer le Badger et prévoyait de rembourser tous les clients ayant versé une avance.

Ce revirement de GM découle très probablement des accusations de fraude qui ont visé Nikola mi-septembre…



Lire l’article

Cac 40 : Le CAC revient à plus de prudence alors qu’il s’apprête à boucler un mois historique



(BFM Bourse) – Après avoir ouvert en nette baisse, le marché parisien revient proche de l’équilibre à la mi-journée lundi, alors que les craintes liées à une résurgence pandémique reviennent au premier plan. La réunion de l’Opep+ sera le moment fort de la séance.

Historique. Le mot n’est pas galvaudé pour décrire la performance mensuelle du CAC, qui affiche à ce stade un gain record -depuis ca création en 1987- de plus de 22% en novembre. Après une ouverture en baisse « malgré les nouveaux records historiques touchés par le S&P et le Nasdaq vendredi (à l’issue d’une séance écourtée en raison de Thanksgiving, NDLR), la croissance du nombre de cas de coronavirus aux Etats-Unis (alimentée par l’association d’une météo froide et de Thanksgiving) commence (enfin) à perturber les investisseurs » relève le directeur des investissements chez Mirabaud John Plassard. « La baisse du prix du baril de pétrole avant le début de la réunion de l’Opep+ est aussi un argument baissier » ajoute-t-il.

Après avoir lâché jusqu’à près de 0,8% peu après l’ouverture, l’échantillon principal de la cote parisienne a néanmoins déjà effacé la majeure partie de ses pertes initiales à la mi-journée, n’enregistrant plus qu’un repli de 0,25% à 5.584,43 points vers 12h30, dans un volume d’affaires également en recul, à moins d’un milliard d’euros vers 12h30.

Vers un prolongement des coupes de l’Opep?

De…



Lire l’article

Plafonnement des rendements à long terme


La réunion de décembre de la Réserve fédérale (Fed) scellera la foi du dollar américain pour le court et le moyen terme. L’une des raisons pour lesquelles le dollar américain est si faible est due aux attentes du marché concernant ce que la Fed va annoncer en décembre.

La Fed a déjà apporté d’énormes changements à son mandat de politique monétaire. Si elle reste axée sur la stabilité des prix, la Fed a modifié la définition de l’inflation. Plus précisément, depuis le mois d’août, la Fed vise une inflation moyenne au lieu d’un certain niveau.

Opération Twist de décembre

On entend de plus en plus parler sur le marché du fait que la Fed va s’engager dans une opération dite « Twist » à partir de décembre. En effet, cela signifie qu’elle échangera des bons du Trésor à court terme contre des bons à plus long terme. L’objectif est d’allonger la maturité du portefeuille de la Fed. Par conséquent, la Fed parviendra à plafonner encore davantage les rendements et à maintenir les conditions d’assouplissement.

Une autre chose dont le marché a pleinement profité est l’augmentation du programme d’assouplissement quantitatif (QE). Le rythme actuel fixé par la Fed est de 120 milliards de dollars par mois, et les rumeurs disent que la Fed passera à 160 dollars à partir de décembre.

En plafonnant les rendements à long terme et en laissant l’inflation grimper, la Fed exercera une pression supplémentaire sur le dollar américain. Alors que…



Lire l’article

📈 L’analyse marchés du lundi [30/11/2020]


Salut les Traders,

Et c’est parti pour la nouvelle analyse marchés de Mero ! 

Pour bien commencer sa semaine de trading, retrouvez tous les lundis matin l’analyse des 4 principales valeurs boursières : l’EUR/USD, le Bitcoin, le CAC40 et le Dow Jones

Ce service est proposé au sein de EnBourse Elite…

On fait l’analyse des marchés ensemble avec Romain (Mero) et il répond aux questions des membres en direct 💪

On retrouve l’analyse de :

– EUR/USD
– BITCOIN
DOW JONES
CAC40

EURUSD – La valeur est toujours dans son range moyen terme, ce qui empêche toute lecture claire concernant la future tendance. Neutre moyen terme, mais petite pression haussière en cours.

Bitcoin – Biais très haussier malgré la « petite » chute de cette semaine. Le bitcoin se trouve proche de son plus haut historique. Méfiance, nous sommes dans une zone de turbulence.

DJI – Biais haussier. Il est possible que la hausse continue sur les marchés plutôt « Value » (DJI), alors que les valeurs « Tech » (Nasdaq) pourraient commencer à stagner.

CAC40 – Le CAC rattrape son retard, le biais est haussier, mais une correction n’est pas à…



Lire l’article

jusqu’à -40% sur nos produits !


🖤 C’est parti pour le Black Friday : jusqu’à -40% sur nos produits !

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

30 novembre 2020 / Sylvain March / Dernière mise à jour : 30 novembre 2020

Un grand merci à tout ceux qui ont participé à notre live spécial Black Friday 🙂

Si vous n’avez pas pu être présent, vous pouvez visionner le replay et accéder à votre offre limitée maintenant :

👉 www.en-bourse.fr/panier

Pour rappel :
✅ Jusqu’à -40,00% de réduction selon le nombre de produits choisis
✅ Accès exceptionnel aux Masterclass privées
✅ Accès exceptionnel à Autosignal 12 mois
✅ Accès exceptionnel au PACK ULTIME

Le Black Friday prendra fin ce dimanche 6 décembre à minuit, foncez !

👉 www.en-bourse.fr/panier

Fin du BONUS Black Friday -40% :





Lire l’article

Gaussin : Gaussin s’envole à un sommet depuis 2016 à l’annonce d’un nouveau partenariat dans l’hydrogène



(BFM Bourse) – Le spécialiste tricolore des véhicules de manutention intelligents vient de conclure un partenariat avec Plug Power (coté au Nasdaq) qui vise à mettre sur le marché, en 2021, une flotte de véhicules motorisée par le groupe américain « avec l’objectif de décarboniser l’écosystème logistique ». Le titre décolle.

Au sommet du palmarès de l’ensemble de la cote parisienne trône Gaussin en ce lundi matin, avec une flambée de 19,5% à 8,755 euros, dans un volume d’échanges déjà colossal puisque 6,5% du tour de table a changé de mains peu après 10h. Le titre du groupe haut-saônois qui se définit comme « pionnier des véhicules logistiques à hydrogène » atteint ainsi un niveau inédit depuis septembre 2016, grâce à un cours qui a plus que quadruplé depuis le début de l’année – en prenant en compte le regroupement de 10 actions existantes pour une nouvelle intervenue le 23 avril dernier. Le groupe pèse désormais près de 200 millions d’euros.

La flambée du jour est à mettre sur le compte de l’annonce d’un « partenariat stratégique conclu avec Plug Power pour développer ensemble des véhicules de transport à hydrogène pour les marchés américains et européens ». Société new-yorkaise engagée dans le développement de systèmes de piles à hydrogène qui remplacent les batteries conventionnelles des équipements et véhicules alimentés à…



Lire l’article

l’euro se rapproche d’une résistance majeure à 1,2010


Points clés de l’article :

  • Bilan de Novembre : Faiblesse généralisée du dollar contre les devises majeures
  • La devise du jour : EUR/USD Vers un test de la résistance majeure à 1,2010

Tableau des devises-Horizon de temps : Quotidien

Biais

Résistance

Support

Commentaire

AUD/JPY

Haussier

77,1

75,4

Résistance non franchie

AUD/USD

Haussier

0,7414

0,7225

Test résistance

EUR/AUD

Baissier

1,6345

1,607

Large consolidation horizontale

EUR/CHF

Neutre

1,0877

1,0782

Retour vers le support

EUR/GBP

Neutre

0,899

0,8865

Test oblique baissière

EUR/JPY

Neutre

125,15

122,85

EUR/USD

Haussier

1,192

1,18

Résistance majeure 1,2000

GBP/JPY

Haussier

140,3

137,2

Consolidation horizontale

GBP/USD

Haussier

1,35

1,3105

MM13 ens outien

NZD/USD

Haussier

0,7075

MM13

Proche résistance

USD/CHF

Baissier

0,92

0,8985

USD/JPY

Baissier

104,75

103,2

Sous une oblique baissière

Prévisions USD

Prévisions USD

Recommandé par Cedric Damestoy

Télécharger nos prévisions sur le Dollar

Bilan de Novembre : Faiblesse généralisée du dollar contre les devises majeures

L’effondrement prolongé fait que les principales devises restent des sommets sur deux ans, indiquant comment il est passé d’un statut d’actif refuge ultime au plus fort de la crise sanitaire à une monnaie qui s’affaiblit et qui devrait encore chuter en 2021.



Lire l’article

Cac 40 : Le CAC 40 prend 1,8% sur la semaine



(BFM Bourse) – Sur la lancée de son mois de novembre exceptionnel, le CAC 40 avance encore de 1,86% en rythme hebdomadaire grâce à un nouveau gain de 0,56% en clôture, mais échoue à reconquérir le seuil des 5.600 points.

Sans actualité majeure à se mettre sous la dent et en l’absence de nombreux opérateurs en ce week-end prolongé de Thanksgiving, le marché parisien conserve son cap haussier et enregistre une nouvelle progression de 0,56 points à 5.598,12 points. L’échantillon principal de la Bourse de Paris s’adjuge ainsi 1,86% en rythme hebdomadaire, sa 4e progression consécutive, ce qui porte à 24% depuis son creux du 29 octobre, et ne lâche plus que 6,3% depuis le 1er janvier. Le volume de transactions s’affiche en revanche en net recul par rapport aux séances précédentes, à 3,6 milliards d’euros.

Portée par de nouvelles annonces sur un potentiel vaccin contre le Covid-19 dans un contexte de déconfinement progressif en Europe, la Bourse de Paris a également profité de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Banque centrale européenne laissant la porte ouverte à de nouvelles interventions pour soutenir l’économie. Il est « très probable que le montant alloué au PEPP (le programme d’urgence face à la pandémie, principal outil de soutien durant la crise) soit augmenté et qu’il soit annoncé qu’il durera jusqu’à la fin de l’année…



Lire l’article

Edf : Alors que se profile un accord sur la réforme du nucléaire, EDF décolle en Bourse



(BFM Bourse) – Des informations de presse faisant état d’avancées importantes entre Paris et Bruxelles sur la réforme du nucléaire propulsent le titre de l’énergéticien à un sommet depuis début mars.

EDF flambe en Bourse. Plus forte hausse du SBF 120, le titre EDF décolle de 9,1% à 12,765 euros peu avant 15h vendredi. L’action est portée par des spéculations selon lesquelles un accord entre le gouvernement français et la Commission européenne serait en passe d’être conclu sur la restructuration de l’électricien et la réforme de la tarification du nucléaire. L’action du fournisseur d’électricité revient ainsi à un niveau qu’elle n’avait plus connu depuis le 6 mars dernier, grâce à un rebond de 115% depuis son creux du 19 mars dernier.

Cette envolée intervient donc en réaction à la parution de plusieurs articles de presse, notamment des quotidiens Libération et Les Echos, faisant état d’une avancée des négociations entre Paris et la Commission européenne pour réformer le tarif de vente de l’électricité nucléaire, ainsi que dans le projet de réorganisation du groupe.

De 45 à 50 euros le Mégawattheure

« Le nouveau prix n’a pas encore été fixé mais il serait compris entre 45 et 50 euros le Mégawattheure (MWh) », résument les analystes de Jefferies dans une note. « Les discussions avec la Commission se poursuivent » a indiqué Bercy à l’AFP, sans…



Lire l’article

Nasdaq Composite : Une séance historique ?


(BFM Bourse) – Ce sera probablement une séance historique sur le Nasdaq et l’ensemble de Wall Street. De nouveaux records jamais atteints sont en effet attendus alors que les marchés aux États-Unis étaient fermés hier, et une demi séance sera proposée aujourd’hui avant le weekend. La fin de la semaine sera donc à 19h00 heure française.

Les opérateurs semblent apaisés après une année 2020 douloureuse sur le plan économique. Les marchés ont profité du soutien incessant des banques centrales pour se redresser. Et maintenant que les vaccins démontrent leur efficacité et que si tout va bien, les premières distributions devraient avoir lieu avant la fin de l’année, l’optimisme est de rigueur. Il faudra toutefois encore du temps pour que l’économie ne se redresse réellement.

Les valeurs technos sont les grandes gagnantes de cette année 2020 et montrent encore aujourd’hui qu’elles n’ont pas dit leur dernier mot. Elles restent particulièrement attractives sur le plan des perspectives même si bien valorisées. Le retour à la normale envisagé dans les prochains mois attire clairement les investisseurs vers les cycliques, sans pour autant considérer le marché techno comme complètement à délaisser.

Alors que l’apaisement est clairement à noter sur le plan politique, Donald Trump quittera la maison blanche en cas de vote du collège des grands électeurs en faveur de Joe Biden. Il conteste toujours le…



Lire l’article