Ubisoft divertit: l’éditeur d’Ubisoft ravit EA avec le prochain jeu vidéo Star Wars et grimpe en bourse


Massive Entertainment Studio d'Ubisoft collabore avec Lucasfilm pour le jeu Star Wars

(BFM Bourse) – Ubisoft collaborera avec Lucasfilm Games pour développer une nouvelle aventure narrative Star Wars. Une très belle prise pour l’éditeur français de jeux vidéo, dans la mesure où la filiale Disney s’est jusqu’à présent appuyée sur l’American Electronic Arts.

L’annonce du mercredi après-midi par Ubisoft le projet de création d’un nouveau jeu Star War avec Lucasfilm Games n’est pas passé inaperçu, compte tenu de l’aura globale de la «franchise» née de l’imagination de George Lucas, et rachetée en 2012 par le numéro 1 mondial du divertissement. Le cours de l’action de l’éditeur de jeux vidéo a bondi de 5,46% dans la foulée, et l’action s’est à nouveau accélérée jeudi, 1,65% à 84,88 euros vers 11h15.

«La richesse de l’univers Star Wars est une fabuleuse source d’inspiration pour nos équipes», a déclaré Yves Guillemot, co-fondateur et PDG deUbisoft. « C’est le début d’une collaboration à long terme avec Disney et Lucasfilm Games, et nous sommes heureux de travailler main dans la main pour enrichir l’incroyable héritage de Lucasfilm avec un jeu qui ravira les fans », a ajouté le leader.

Assassin’s Creed à la sauce Star Wars?

Comme le rappelle Charles-Louis Planade, grand connaisseur du dossier, c’est jusqu’à présent à Electronic Arts que Lucasfilm Games a confié la réalisation de jeux issus de l’univers de la saga intergalactique. Le spécialiste américain a notamment développé des jeux de tir (Battlefront), de simulation de combat spatial (Squadrons) ou d’action-aventure (Fallen Order). Le projet envisagé avec Ubisoft semble plutôt s’orienter vers un jeu d’aventure narratif, susceptible de générer des niveaux de ventes «équivalents à un bon Assassin’s Creed», la marque phare du groupe français, note l’analyste de Midcap Partners.

« Cette annonce a le mérite de consolider le portefeuille du groupe à moyen terme », indique Charles-Louis Planade, observant qu’aucune date n’a été donnée à ce stade pour la sortie de ce jeu « qui nécessitera certainement plusieurs années de développement ».

Renforcer les liens avec Disney

L’analyste souligne également que ce nouveau projet renforce les liens avec Disney « pour lequel le groupe Ubisoft développe maintenant deux jeux majeurs: Avatar et maintenant Star Wars. « En ce sens, le groupe américain apparaît désormais plus que Tencent ou Google comme le » prédateur naturel « d’Ubi …

Cependant, à ce stade Midcap Partners se contente d’une légère augmentation de son objectif, de 72 à 75 euros par action. La solidité du groupe semble « correctement valorisée » par le marché « notamment au regard des perspectives plutôt douces que l’on attend pour l’année n + 1 », observe Charles-Louis Planade.

Guillaume Bayre – © 2021 BFM Bourse

Suivez-vous cette action?

Recevez toutes les informations sur UBISOFT ENTERTAIN en temps réel:






Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *