Tesla inc. : Pourquoi la réouverture de l’usine de Fremont pourrait permettre à Tesla d’intégrer le S&P 500



(BFM Bourse) – Si Tesla parvient à dégager -contre toute attente- un bénéfice sur le deuxième trimestre 2020, le constructeur de véhicules électriques deviendra éligible au S&P 500. À cet égard, la réouverture avec une semaine d’avance de sa seule usine américaine, pour laquelle le fantasque patron du groupe n’a pas hésité à défier les autorités locales, pourrait être décisive.

Victoire pour Elon Musk. Au terme d’une passe d’armes qui l’opposait aux pouvoirs publics californiens, le patron du constructeur de véhicules électriques a décidé de leur désobéir et de relancer une partie de la production de sa seule usine américaine, à Fremont en Californie. Après avoir menacé de déplacer l’usine au Texas ou au Nevada après la pandémie et avoir porté plainte contre le comté d’Alameda -jugeant que l’interdiction de rouvrir l’usine constituait une « violation constitutionnelle »- la situation s’est apaisée depuis.

Elon Musk avait rouvert l’usine le lundi 11 mai, une semaine avant ce que les autorités locales avaient convenu. Le fantasque PDG l’avait annoncé via Twitter et ne s’était pas privé de défier ces mêmes autorités au passage: « Tesla reprend la production, contre les règles du comté d’Alameda. Je serai dans l’usine avec tout le monde. Si quelqu’un est arrêté, je demande à ce que ce soit moi, et moi seul (il ne l’a pas été, NDLR) », avait-il…



Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *