Les marchés boursiers, un temps chahutés par l’incertitude de la crise sanitaire et des péripéties ayant suivi les élections américaines, ont entamé depuis le début du mois de novembre une reprise rapide…
EnBourse revient sur la conjoncture actuelle qui frise « l’euphorie » et passe en revue sur les classes d’actifs qui tirent leur épingle du jeu.

L’appétit du risque fait son grand retour

Les investisseurs ont retrouvé le sourire ;.
Et plusieurs éléments conjoncturels expliquent que les marchés font le plein de confiance et poursuivent leur ascension :

  • Malgré le fait que l’ancien Président maintienne la procédure de contestation des résultats du scrutin des élections, les signes de bonne volonté de Donald Trump en faveur d’une détente politique aux États-Unis envers son successeur Joe Biden rassurent.
  • Les avancées et les annonces successives sur l’arrivée imminente de vaccins pour enrayer la crise sanitaire actuelle laissent présager une reprise économique plus rapide que prévu avec la levée des mesures de restriction de déplacement et de confinement.

Á lire aussi : Sanofi : le vaccin anti-covid peut-il booster le titre ?

La nomination de Janet yellen booste les indices américains

Ainsi, l’accalmie des tensions politiques aux États-Unis a donné de l’élan aux indices qui continuent leur remontée ou dépassent leurs niveaux d’avant-crise.
Et Wall Street a vu d’un bon œil la nomination au poste de Secrétaire du Trésor de…



Lire l’article