(BFM Bourse) – L’action atteint un sommet depuis 2018 vendredi après l’annonce d’une forte augmentation du chiffre d’affaires l’année dernière. L’effet périmètre avec la consolidation de Vitis a accentué la dynamique commerciale avec les opérateurs dans un contexte de déploiement de la fibre et de développement de la VOD.

Malgré la crise sanitaire mondiale, la trajectoire de croissance Netgem s’est poursuivie en 2020, où le groupe a profité de l’attractivité de l’internet très haut débit sur les marchés où il opère et du boom – renforcé par l’effet de confinement – de la vidéo à la demande.

Grâce à un dernier trimestre particulièrement dynamique, le résultat net du groupe (part du chiffre d’affaires après déduction du coût des équipements vendus) a bondi de 99% en 2020 pour atteindre 26,80 millions d’euros. Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 30,3 millions d’euros, soit une progression de 20% «seulement». Le différentiel de croissance s’explique par l’évolution du modèle sur lequel le groupe a investi depuis 2018 pour devenir prestataire de services (Netgem achète ses équipements et commercialise sa technologie auprès d’opérateurs en mode SaaS) plutôt qu’à un vendeur d’équipements (un modèle qui gonfle le chiffre d’affaires mais pénalise le résultat net).

Netgem précise que le montant du résultat annuel bénéficie également automatiquement de la modification des statuts de la filiale française Vitis, qui confère au groupe le contrôle total de la filiale dont CDC est actionnaire minoritaire. L’intégration globale de Vitis représente à elle seule 16 millions d’euros de revenus sur les 26,8 millions de l’année.

Le groupe estime que cette croissance devrait se confirmer en 2021 de moitié à moitié, tant en termes de résultat net que de marge brute, grâce à l’expansion de la flotte totale qu’il aborde sur ses trois principaux marchés (Grande-Bretagne, France, Finlande). La gestion rigoureuse des dépenses, engagée depuis plusieurs années, continuera à porter ses fruits dans l’amélioration significative de l’EBITDA, promet encore la direction.

«Le second semestre 2020 confirme le rebond du groupe, comme annoncé dans les résultats semestriels. Notre plateforme technologique en mode SaaS, notre savoir-faire et le modèle Content as a service démontrent la robustesse économique et le potentiel de croissance du groupe, sur des offres qui s’étendent », a déclaré le directeur général Mathias Hautefort, cité dans un communiqué.

En cours de transfert vers le compartiment Euronext Growth, la société publiera le 19 mars les résultats détaillés de l’exercice écoulé.

Guillaume Bayre – © 2021 BFM Bourse

Suivez-vous cette action?

Recevez toutes les informations sur NETGEM en temps réel:






Source de l’article