Lorsque l’annonce de la Réserve fédérale a signifié que l’inflation est susceptible d’augmenter lors du symposium de Jackson Hole jeudi dernier, il y a eu peu de réactions du marché.

Par exemple : bien qu’elle ait dépassé 1,19, la paire EURUSD n’a pas eu la force de continuer à augmenter. Au lieu de cela, les actions américaines ont atteint de nouveaux sommets, profitant du nouveau cadre.

La Fed lance l’AIT

Pour de nombreux acteurs du marché, la décision de la Fed de laisser l’inflation dépasser son objectif est une réaction à la crise du coronavirus. Il se peut que la crise accélère les choses, mais la faiblesse de l’inflation ou l’incapacité des banques centrales développées à atteindre le niveau cible de 2 % n’est pas une nouveauté.

La BCE, par exemple, a commencé à revoir son cadre de politique monétaire lorsque Christine Lagarde a pris la tête de la banque centrale. Cependant, cette révision a eu lieu en 2019, avant la pandémie. La BCE a déclaré qu’elle publierait ses conclusions un an plus tard.

Maintenant que la Fed a adopté un objectif d’inflation moyenne, elle va se pencher sur les valeurs moyennes pour atteindre le niveau de 2 %. En d’autres termes, nous devons voir une inflation beaucoup plus élevée à l’avenir, la coupler avec les niveaux d’inflation du passé, et voir si la moyenne est proche de l’objectif de 2 %. Ou, pour voir si la moyenne s’approche de l’objectif – c’est alors que la Fed signalera un changement dans…



Lire l’article