Le déficit italien pourrait peser sur l’euro


Points clés de l’article :

  • Le déficit italien commence à inquiéter les investisseurs
  • L’euro échoue sur un retracement de 38,2 %

Le déficit italien commence à inquiéter les investisseurs

Les inquiétudes lors du lancement de l’euro pourraient bien devenir réalités avec la crise du coronavirus. Les dirigeants allemands étaient dubitatifs sur le fait que les pays du « club med » (Grèce, Italie, Espagne) puissent adopter une orthodoxie budgétaire.

Avec la crise du Covid-19, le gouvernement italien de Giuseppe Conte va être forcé de laisser filer le déficit qu’il avait juste stabilisé à des niveaux très élevés. L’Italie n’a pas d’autres options de dépenser plus pour son peuple et donc de renforcer un déficit qui va devenir abyssal. Les Italiens vont lancer un plan de relance d’au moins 50 milliards d’euro qui vont se rajouter à l’émission de la dette.

Les finances italiennes dépendent entièrement de la politique de la BCE qui seule peut faire que les coûts de la dette supplémentaire restent bas. La question pour les dirigeants européens et allemands est de structurer cette aide pour éviter une faillite d’un pays à l’intérieur de la zone euro qui fatalement rejaillirait sur l’euro.

Dette Italienne en % du PIB :

EUR/USD : Le déficit italien pourrait peser sur l’euro

L’euro échoue sur un retracement de 38,2 %

L’euro a rebondi depuis son point bas à 1,0635 pour retracer pratiquement 61,8% de sa baisse. Tant que la devise européenne reste au-dessous la…



Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *