faut-il acheter la grande distribution ?


Les secteurs industriels des produits de consommation, du commerce de détail et de la distribution connaissent de profonds changements en raison de la digitalisation, de l’interaction avec les clients, en passant par les produits et les canaux. Cela a ouvert des possibilités sans précédent, mais cela pose également des menaces existentielles aux modèles commerciaux actuels. Enbourse revient sur l’évolution de ce secteur et notamment les impacts du confinement quasi généralisé que nous avons connu.

Carrefour et Walmart, de bons résultats en vue ?

Walmart a déclaré mardi que le commerce électronique et les ventes des magasins ont augmenté de manière significative au cours du premier trimestre, les clients se tournant vers le détaillant pour des articles allant de l’épicerie aux vélos pendant la pandémie de coronavirus.

Walmart a dépassé les attentes de Wall Street.

Les ventes en ligne de Walmart aux États-Unis ont augmenté de 74 %, et les ventes des magasins comparables ont progressé de 10 % au premier trimestre. Le ticket moyen de la société a augmenté de 16% et les transactions ont chuté d’environ 6% au cours du trimestre.

La société Walmart a dû maintenir les stocks, car les clients ont littéralement vidé certains rayons, comme les serviettes en papier et les nettoyants de surface.

Pour beaucoup de ces articles, certains magasins ont vendu en deux ou trois heures ce qu’ils vendent normalement en deux ou trois jours.

A lire aussi :



Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *