(BFM Bourse) – Le géant helvète va mettre la main sur la biotech américaine à l’origine du Palforzia, le seul traitement homologué de l’allergie aux arachides. Candidat jusqu’ici malheureux au développement d’un tel traitement, DBV Technologies profite marginalement de l’annonce alors que la firme tricolore collabore de son côté avec Nestlé sur le volet diagnostic.

Aimmune Therapeutics, concurrent pendant des années de DBV Technologies pour la mise au point et l’homologation d’un traitement de l’allergie aux arachides, a remporté le match en obtenant début 2020 l’autorisation de mise sur le marché de son produit, Palforzia. Au contraire, DBV Technologies est allé depuis 2017 d’échec en échec, jusqu’au rejet début août de sa (deuxième) demande d’homologation de Viaskin Peanut par l’agence américaine du médicament.

Si le parcours boursier de DBV est sans surprise épouvantable (-95% par rapport au sommet), celui d’Aimmune est loin d’être brillant, puisqu’au Nasdaq son cours a reculé de pratiquement 75% depuis son propre sommet. Les investisseurs ont progressivement relativisé leurs attentes vis-à-vis du traitement, dans la mesure où le Palforzia n’est composé que… d’arachide (Arachis hypogaea). L’idée est d’administrer aux jeunes patients des doses croissantes du produit en milieu surveillé, jusqu’à ce que leur organisme tolère une exposition accidentelle…



Lire l’article