(BFM Bourse) – L’offre soumise à Engie par Veolia en vue de prendre à terme le contrôle de Suez, pour donner naissance au « grand champion mondial français de la transformation écologique », n’a pas suffi à alimenter l’appétit pour le risque des investisseurs. Le CAC 40 a perdu 1,11% lundi.

Le principal baromètre du marché parisien a échoué à repartir de l’avant lundi, après avoir signé une progression de 2,18% la semaine passée. Le CAC 40, qui gagnait jusqu’à 1,29% en milieu de matinée, a ensuite progressivement réduit ses gains, pour repasser dans le rouge avant l’ouverture finalement en repli de Wall Street, et clôturer au plus bas de la séance à 4.947,22 points (-1,11% soit plus de 50 points perdus par rapport à vendredi), écornant sérieusement la performance d’août (seulement +3,42% sur le mois). Le montant des volumes échangés s’est notablement étoffé, approchant 3 milliards d’euros.

Sans grand rendez-vous à l’agenda, les indices européens avaient donc débuté dans le vert emboîtant le pas de Wall Street vendredi (avec de nouveaux records à la clé pour la Bourse américaine) puis du Nikkei, porté ce matin par l’annonce d’un rebond de 8% de la production industrielle au Japon en juillet.

Forts d’un acquis de performance nettement plus important depuis début août (plus de 7% pour le S&P 500, plus de 8% pour le Dow et le Nasdaq), les indices américains enregistraient quelques…



Lire l’article