Pétrole brent : Des producteurs paient leurs clients pour ne pas avoir à stocker leurs barils



(BFM Bourse) – Payer pour se débarrasser du pétrole peut sembler absurde. C’est pourtant ce que sont en train de faire certains producteurs, notamment américains. En cause, la saturation des capacités de stockage face à une destruction sans précédent de l’offre, à laquelle s’ajoutent la complexité et le coût de redémarrage d’un puits si le producteur choisit de le fermer.

Dans un marché de l’or noir qui se désagrège depuis la guerre des prix lancée par Riyad au lendemain de l’échec des négociations avec la Russie lors du dernier sommet de l’Opep+, les cours de l’ensemble des variétés de pétrole plongent depuis fin février dernier. Vendredi dernier, plusieurs références sont tombées sous le seuil des 10 dollars le baril. Un brut soufré du Dakota du Nord a même atteint un prix négatif de 50 cents. Comment un producteur en arrive-t-il à payer pour se débarrasser du pétrole qu’il produit?

La logique voudrait que le producteur se contente de stocker en attendant que les prix remontent pour éviter de vendre à perte. Mais « ce qui distingue l’énergie des autres matières premières c’est qu’elle doit être contenue dans ses propres infrastructures. Ce qui, pour le pétrole, comprend les oléoducs, les navires, les terminaux d’exportation, les stockages, les raffineries et les réseaux de distribution », rappellent les analystes de Goldman Sachs. Or, l’ensemble de ces capacités de stockage…



Lire l’article

La baisse du yen pourrait être provisoire


Points clés de l’article :

  • Des nouvelles encourageantes qui pénalisent le yen
  • GBP/JPY : La livre au contact d’une zone de résistance
  • AUD/JPY : Les rebond s’inscrit dans une tendance baissière

Des nouvelles encourageantes qui pénalisent le yen

Le Yen japonais subit des prises de profit depuis 1 semaine, les investisseurs délaissent cet actif refuge au grès des nouvelles plus enthousiasmantes de de considérations de flux de marché.

En Asie, le PMI chinois publié cette nuit est ressorti au-dessus du seuil de 50 à 52 contre 44,8 attendu à la grande surprise des investisseurs. Au Japon la production industrielle est en hausse de 0,4% en février contre 0,0% attendu.

L’organisation mondiale de la santé constate des signes encourageants en Europe sur la lutte contre le crornavirus, surtout en Italie et au Danemark. Le gouvernement italien discute d’une levée du confinement vers le 4 mai.

Les achats d’action se poursuivent de la part des fonds de pension pour boucler leur programme trimestriel. Les cours du pétrole se sont repris après un échange téléphonique entre Trump et Poutine sur les prix.

GBP/JPY : La livre au contact d’une zone de résistance

La devise britannique a rebondi fortement après avoir touché un plus bas à 124. Le GBP/JPY va affronter maintenant une forte zone de résistance entre les retracements de 50% et 61,8% ainsi qu’une droite de résistance à 135,50. Les cours consolident sous le premier retracement et…



Lire l’article

l’indice consolide dans un range


SUJET ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les bourses européennes terminent en hausse malgré les inquiétudes
  • Wall Street soutenue par le secteur de la santé
  • Graphique du jour – DAX 30 : une stratégie de trading range

Les bourses européennes terminent en hausse malgré les inquiétudes

Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi, tirées par la progression marquée de Wall Street à mi-séance, la prolongation des mesures de confinement aux Etats-Unis ayant rassuré au moins temporairement les investisseurs quant au risque d’une pandémie plus longue et plus coûteuse encore qu’estimé jusqu’à présent.

L’annonce par l’administration américaine d’une probable prolongation jusqu’à fin avril des mesures de confinement et de « distanciation sociale » en vigueur semble avoir rassuré les marchés sur leur capacité à contenir la propagation du coronavirus et pris le pas sur les risques économiques qu’elle implique.

Par ailleurs, si la prolongation du confinement dans plusieurs pays nourrit les scénarios noirs en matière d’activité économique, les investisseurs ont bien accueilli la décision de la Banque populaire de Chine de réduire l’un de ses principaux taux d’intérêt à court terme et d’injecter 50 milliards de yuans de liquidités à sept jours sur le marché monétaire.

Ainsi, l’indice CAC 40 a pris 0,62% à 4 378,51 points. Le Footsie a gagné…



Lire l’article

le Good Morning trading et mon trading


Bonjour à toutes et tous,

voici le Good Morning trading qui permet de faire le point sur les marchés boursiers. Aujourd’hui, analyse technique sur le CAC 40, le Dax 30, l’Eurostoxx 50, le Dow Jones 30, le Nasdaq 100 et le S&P 500.

Le contexte psychologique des marchés est particulier : après la phase de peur, voire de panique, les marchés financiers se ressaisissent. Ils anticipent une fin du coronavirus pour le mois de septembre à octobre 2020. Les État étant…



Lire l’article

Fitch abaisse la note du Royaume-Uni, la BoE tente de soutenir son économie


SUJET ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DE LA PAIRE GBP/USD

  • La BoE continue de soutenir son économie, Fitch abaisse la note de l’Angleterre
  • Une oblique de très long terme en soutien
  • La paire temporise après une ascension sans faille

La BoE continue de soutenir son économie, Fitch abaisse la note de l’Angleterre

La semaine dernière la Banque d’Angleterre a laissé son taux directeur inchangé à un plus bas record de 0,1%.La BoE pourrait augmenter ses rachats d’actifs si…



Lire l’article

Cac 40 : Le CAC 40 boucle une séance faussement apaisée



(BFM Bourse) – Pour la première fois depuis le 11 mars, le marché parisien a clôturé lundi sur une variation inférieure à 1%, en l’occurrence un gain de 0,62%. Mais ce score final masque une volatilité encore relativement importante en séance, et de gros écarts au sein du CAC 40 entre Total en forte hausse malgré la chute du pétrole et Airbus en décrochage de 10%.

Après plusieurs semaines éprouvantes, le CAC 40 affiche une…



Lire l’article

Les grands spéculateurs sont bullish sur l’euro et le franc


Points-clés de l’article sur le rapport CoT :

  • Préambule sur le rapport Commitment of Traders de la CFTC
  • Les grands spéculateurs misent sur l’euro et le franc suisse
  • L’euro et le franc profite des baisses des taux des autres banques centrales

Préambule sur le rapport Commitment of Traders de la CFTC

Chaque semaine, la CFTC répertorie toutes les positions sur les contrats à terme et les options de différents marchés. Ce rapport, appelé « Commitment of Traders »…



Lire l’article

Moderna : En pointe dans la lutte contre le coronavirus, Moderna n’est néanmoins pas épargnée par la pandémie



(BFM Bourse) – La biotech de tous les records, dont le cours a déjà grimpé cette année de plus de 50%, se focalise sur la réponse au Covid-19 via le développement de son candidat vaccin mRNA-1273. Mais la pandémie désorganise par ailleurs une partie de ses recherches.

À l’origine en 2018 de la plus grosse introduction d’une entreprise de biotechnologies sur le Nasdaq, première société à avoir entamé, début mars, les…



Lire l’article

AUD/USD : Le rebond est menacé


Points-clés de l’article sur l’AUD/USD :

  • Le rebond de l’AUD/USD menacé par un biseau
  • La crise sanitaire sera décisive pour le taux de change AUD/USD

Le rebond de l’AUD/USD menacé par un biseau

Les perspectives du dollar australien s’assombrissent en raison de la présence de l’AUD/USD dans un biseau. En effet, l’AUD/USD forme un biseau ascendant depuis le début de son rebond mi-mars, ce qui témoigne d’un essoufflement des acheteurs et potentiellement un…



Lire l’article

Le pétrole atteint $20 alors que la demande continue de baisser


Au cours du week-end, le prix du pétrole brut a atteint son plus bas niveau en 20 ans, avec un prix de 20 $. Ce prix du baril au plus bas est dû au fait que la propagation du coronavirus continue de s’aggraver dans le monde, en particulier aux États-Unis. Les États-Unis sont actuellement responsables de près de 18 % de la production mondiale de pétrole brut, soit environ 18 millions de barils par jour. Après avoir été le premier producteur de pétrole, les États-Unis sont…



Lire l’article